Archives par mot-clé : échanges de pratiques

Retour sur le Pédavrac du 5 juin

Nous étions à Meursault pour ce premier pédavrac. Une formule intéressante qui nous a permis d’échanger des idées et de parler pédagogie. Voici nos partages en photos. 

La collègue qui nous recevait est en école labellisée anglais. Elle s’est appuyée sur la méthode de la première photo pour intégrer l’anglais dans sa classe. Elle fait les rituels en anglais, les consignes d’échauffement de motricité et des comptines, albums, des projets culturels…

Matériels présentés et échanges pédagogiques lors de ce Pédavrac :

Le lilémo C’est une planche intelligente qui bruite au fur et à mesure les cubes posés sur le socle. On peut l’utiliser lors des essais d’écriture ou librement pour faire sonner les lettres. Il y a aussi des cartes de dictée muette qu’on insère dans la fente.  Le mot est dit et l’enfant essaie de l’écrire ou alors le recopie (nom écrit au verso)

Des cartes recto verso avec les lettres à remettre dans l’ordre (matériel trouvé sur un blog d’enseignant)
Nous avons discuté des différentes possibilités que nous expérimentons dans nos classes: des ardoises et les enfants écrivent ou bien  des lettres mobiles.

A partir de l’album “deux pour moi un pour toi“, une collègue nous a présenté des jeux qu’elle a réalisés pour travailler le partage et le lexique mathématique: autant que, plus que, moins que…

Le jeu de la file numérique à la façon de “Ferme ta boîte“. Par deux: un enfant lance les dés et ouvre la case correspondante. S’il a juste, il gagne un jeton. Une collègue a proposé de faire choisir à l’enfant d’ouvrir le nombre d’un seul dé ou les deux. Dans ce cas, le premier qui ouvre tout a gagné.

A partir de cet album “Panique sous le chapiteau”, la collègue utilise les personnages pour représenter les domaines d’apprentissage. Chaque enfant a la mission de travailler les 4 domaines lors des ateliers individuels et lorsqu’il a validé il reçoit une petite chenille colorée et la dépose dans le pot collectif. Tout au long de la journée la maîtresse fait référence aux personnages et valorise par les chenilles les actions collectives (danse, empathie…) le pot est commun et il n’y a pas de récompense mais le plaisir de remplir ensemble le pot et la fierté de contribuer.

Une autre façon de raconter : la poupée à raconter. Celle-ci est celle du petit chaperon rouge chez lilliputiens. Les détails reprennent les éléments du conte : chemins, fleurs loup, panier, chasseur…

Le matériel tam tam les contes qu’une collègue avait acheté lorsqu’elle avait des élémentaires mais qui l’utilise en adaptant à ses élèves. Notamment le dé Qui? Quoi? Où? Comment? … pour des compréhensions d’histoire.

Un jeu de learning ressources “under the sea shells” qui est utilisé toute l’année dans les classes de deux collègues pour des ateliers mathématiques. Loulik le vend avec un fichier pédagogique. Sinon on peut trouver le jeu seul dans le commerce.

Nous comptons bien renouveler le PÉDAVRAC l’année prochaine. C’est une occasion de mettre en avant la plus value d’entendre celles qui utilisent ces matériels “coup de cœur” et qui les adaptent aux besoins de leurs élèves. C’est toute la richesse de la pédagogie! C’est le cœur de notre métier!

L’AGEEM, ce sont tous ces partages entre pairs, sur des temps décrochés de notre quotidien et qui nous font du bien.

Retour sur notre rencontre du 24/01

“D’une classe à l’autre”
à Puligny-Montrachet
Outils numériques et langage

Merci à notre collègue de nous avoir accueillis et d’avoir partagé ses expériences avec le matériel de la mallette DSDEN 21 “Langage oral et numérique à l’école maternelle”.

Après un temps d’accueil et de présentation, nous avons échangé sur les outils numériques que nous utilisions. Notre collègue nous a ensuite présenté les quatre outils qu’elle a eu le temps d’expérimenter dans le cadre des trois semaines de prêt de la mallette par la DSDEN.

Le tableau bavard

Cet outil permet d’enregistrer 10 secondes sous chaque bouton. Il s’agit d’une grille de boutons avec un emplacement d’un feuillet à personnaliser. Notre collègue l’a présenté à ses élèves et ils ont reconstruit le quadrillage avec des bouchons et des bandes de papier. Elle avait préparé une activité de questions/réponses où l’utilisation par ligne avait son importance.

Le mur sonore

Cet outil permet d’enregistrer 30 secondes sous chaque bouton. Notre collègue l’a utilisé pour aider à la mémorisation d’une comptine. Les enfants appuient sur les images pour entendre les mots de la comptine qu’ils ont du mal à mémoriser puis ils appuient sur l’oreille pour écouter le modèle de la maîtresse et enfin sur la bouche pour essayer à leur tour.
Le bas du mur a été installé avec un élève en remédiation pour l’aider à mémoriser les petits des animaux.

Les big points d’extérieur

Ils permettent 30 secondes d’enregistrement chacun. Ils peuvent être utilisés en extérieur. Notre collègue a proposé un jeu de balises avec un code couleur et du matériel associé. (prendre le collier avec le bon nombre de perles, en cacher le nombre demandé et écrire le nombre de perles restantes)

L’album photo parlant

Il s’agit d’un album de pochettes avec enregistrement possible pour chaque page. Notre collègue l’a utilisé pour les étapes du lavage des mains et d’une recette.

Les autres outils de la mallette

Une adhérente présente, enseignante référente aux usages du numérique, et d’autres collègues qui les utilisaient en classe ont complété les échanges en expliquant le fonctionnement des autres outils de la mallette: micro-enregistreur, Tellimero, Bookinou, Conteuse merveilleuse, Ma fabrique à histoires, téléphone flexible, câble muti-casques.

Si, à votre tour, vous souhaitez organiser un temps d’échanges entre pairs dans votre école, contactez-nous ageem21@gmail.com

Retour sur notre rencontre du 6/12

D’une classe à l’autre” à Is-sur-Tille
La classe Multi-âge

Merci aux collègues d’Is-sur-Tille de nous avoir accueillis et d’avoir partagé leur expérience, leur questionnement et leurs premières observations.

Cette équipe d’école a choisi cette année de constituer quatre classes multi-âge pour développer du tutorat, de l’entraide et suivre leurs élèves sur trois années. Certaines avaient déjà expérimenté cette répartition, d’autres la découvrent.

Quels sont les bénéfices, les contraintes, les difficultés de cette répartition? Comment organiser sa classe, son matériel, son emploi du temps? Quels gestes professionnels sont mis en jeu?

Parmi les enseignantes ayant répondu à l’invitation pour échanger sur cette thématique, certaines enseignent en classe unique de maternelle et ont pu partager leurs façons d’organiser les journées, les temps de motricité et les outils de classe. La table d’appui, le relais de l’atsem, les outils d’autonomie des élèves, le temps d’accueil long ou au contraire très court, des temps de classes ouvertes dans de plus grosses écoles : autant de modalités choisies et adaptées à sa pédagogie.

Un temps riche d’échanges qui permet à chacune de se questionner, d’expliciter ses choix quel que soit son niveau de classe.

Si, à votre tour, vous souhaitez organiser un temps d’échanges entre pairs dans votre école, contactez-nous ageem21@gmail.com

Débuter en maternelle – 19/10/2023

Deuxième rencontre autour d’activités artistiques.
Cette fois-ci, nous avons expérimenté différentes techniques qui pourraient être utilisées pour faire des fonds. Une douzaine d’enseignantes se sont essayées et ont échangé autour de leurs expériences. Chacune est repartie avec de nouvelles idées.
Un après-midi convivial d’échanges de pratiques ouvert à tous pour découvrir l’AGEEM.

Faire rouler des billes après avoir placé des bandes de scotch de peintre et déposé des gouttes de peinture

Empreintes de ballons de baudruche, de papier bulle, d’objets divers

Monotype

Papier crépon mouillé