Archives de catégorie : Dans les classes

Réunion commission expositions pédagogiques

Une équipe à votre service 

Le 6 avril dernier, à l’école Victor Hugo, l’équipe de la commission Expositions Pédagogiques a proposé aux enseignants de la section 21, engagés dans la préparation d’expositions de les rencontrer pour les aider à finaliser leur projet et leur expliquer la possibilité de présenter leur exposition en réalité augmentée.

Une quinzaine de congressistes ont répondu à l’appel, avecPUBLIC EXPO PEDA des questions techniques concernant la surface disponible pour leur présentation, le nombre de panneaux, les moyens technologiques ou des demandes concernant la rédaction des fiches descriptives.

La dernière ligne droite s’annonce. A vos expos et n’hésitez pas à nous contacter pour avoir des précisions.

 

EN DIRECT DES EXPOSITIONS…

UNE TROISIEME EXPOSITION SE MET AU DIAPASON…

ECOLE MATERNELLE DE NOIRON-SOUS-GEVREY

A l’unisson pour l’éco-son

« La chorale de l’école maternelle de Noiron-sous-Gevrey vise à développer la pratique vocale, l’esprit d’équipe et la coopération. Chanter ensemble devrait être un vecteur important de socialisation.
La chorale doit devenir un moment privilégié dans la semaine car elle regroupera tous les élèves de l’école, quel que soit leur niveau scolaire ; elle ne nécessite aucune compétence particulière, contribuant ainsi à l’intégration de tous et au sentiment d’appartenance à un groupe, à une école. La chorale devrait être un élément fédérateur.
Nous chercherons à travers le chant choral à mobiliser l’autonomie, l’initiative, la sociabilité, le civisme et l’estime de soi. Grâce aux représentations publiques (fête d’école, échanges avec l’école élémentaire), les élèves partageront le plaisir d’un travail collectif reconnu dans le cadre scolaire et en dehors.
Chaque classe est sollicitée pour fabriquer des instruments à partir de matériaux recyclés (action éco-citoyenne). L’utilisation de ces instruments pendant la chorale favorisera une attitude active et participative.
L’équipe pédagogique,  à travers son enthousiasme, a le souhait de  transmettre aux enfants le plaisir de chanter ensemble.
A travers ce moment de partage on cherchera à créer une ambiance d’école sereine, apaisée, festive : c’est le bien être à l’école mais également dans sa tête et dans son corps qui est visé. »
L’équipe enseignante : Nathalie Mokrani- Durand, Corinne  Fauré,  Marina  Boillaud et  Léa Beuret-Naudin
Ecole maternelle de Noiron-sous-Gevrey
0211407R@ac-dijon.fr

Eco-son1 Eco-son3 Eco-son2
Eco-son4 Eco-son5

Rédigé par la commission Presse, à partir d’ « Ecrire un court article » envoyé par les collègues sur l’adresse du secrétariat du congrès, à vous de jouer si vous le souhaitez !
http://congresageem.dijon2016@gmail.com
Écrire un court article pour le congrès

EN DIRECT DES EXPOSITIONS…

UNE DEUXIEME EXPOSITION PEDAGOGIQUE en pleine action !
A DECOUVRIR …

PÔLE SCOLAIRE DE BLIGNY SUR OUCHE

Quel cirque !

Et si petits et grands travaillaient ensemble. Aider les petits, les rassurer et les guider voilà ce que les grands proposent. Ecouter, oser et réaliser voilà ce que répondent les petits.

Bligny 2

A Bligny sur Ouche, Isabelle Perrot a proposé à la classe de CM2, de Sophie Le Derff, directrice du pôle scolaire, de participer au projet cirque de sa classe de moyenne et grande section.

La moitié de la classe de CM2 travaille avec la moitié de la classe de MS/GS chaque vendredi pour monter un numéro d’acrobatie qui sera présenté au cours du spectacle de fin d’année. Les autres enfants des deux classes préparent, quant à eux, des numéros de jonglerie avec l’enseignante de CM2 (préciser le nom).

Ce mélange des âges permet une collaboration très intéressante. Les élèves de CM2 se sentent investis d’une grande responsabilité : porteurs, initiateurs d’idées, pareurs, guides stimulants. Ils gagnent en estime de soi. Quant aux Petits, très admiratifs de ces Grands qui travaillent avec eux, ils se prêtent volontiers aux essais, aux porters et deviennent des voltigeurs confiants et fiers d’eux.

Pour l’enseignant, l’enjeu est également passionnant : organiser, proposer, stimuler, observer. Des liens se tissent, la joie et l’enthousiasme sont là. Une fabrication collective s’organise, développant le respect et la fierté de chacun.

Rédigé par la commission Presse, à partir d’ « Ecrire un court article » envoyé par les collègues sur l’adresse du secrétariat du congrès, à vous de jouer si vous le souhaitez !
http://congresageem.dijon2016@gmail.com
Écrire un court article pour le congrès

 

Répétitions pour le spectacle d’ouverture du congrès AGEEM de Dijon 2016

 

En avant-première ! Un petit aperçu des répétitions pour le spectacle d’ouverture, sur le thème de l’estime de soi, avec l’artiste musical, Brice Kapel !
A découvrir sans modération …
Brice.kapel                                                                   Brice Kapel

 

Bouquet d’émotions !

Construire l’estime de soi chez les jeunes enfants passe aussi par l’expression des émotions. Exprimer ce que l’on ressent, mettre des mots sur sa peur, sa colère ou sa joie permet à chacun de mieux se connaître et de mieux comprendre les autres.

Episode 1 : des images aux mots

Anne et Corinne

Etre heureux, triste, étonné, effrayé ou en colère … autant d’émotions ressenties par les enfants mais qu’ils n’arrivent pas toujours à reconnaître ou à mettre en mot. « Illustrer pour exprimer ses émotions » c’est ce que proposent Corinne Gauthier et Anne Tchuisseu Nana à leurs élèves de Moyenne et Grande section de l’école maternelle Champollion (Dijon). Les travaux réalisés par les enfants seront exposés lors du congrès de l’Ageem qui aura lieu à Dijon du 3 au 5 juillet prochain.

Il s’agit avant tout d’inciter les élèves à exprimer leurs émotions et à être à l’écoute de celles des autres. Les enseignantes ont donc décidé de travailler d’abord sur le lexique des émotions à l’aide de différents aFrimousseslbums. « Aujourd’hui je suis » de Mies Van Hout leur a permis d’aborder les expressions du visage. L’histoire a été lue et commentée par les enfants qui s’en sont rapidement emparés. Ils ont réalisé des visages en pâte à modeler, à la craie grasse…Avec l’histoire « Scritch, scracht dip clapote » de Kitty Crowther, ils ont parlé de ce qui leur fait peur. La petite grenouille, seule dans son lit et qui est effrayée par le moindre bruit, leur a permis d’évoquer leurs propres angoisses.

Maintenant à eux de jouer et de réaliserLIvre leur recueil personnel d’émotions. A partir de « Frimousse » de Nicolas Smee, les enfants ont réinventé et illustré l’histoire pour qu’elle devienne la leur. Ils se sont exprimés tant par l’écriture que par la réalisation plastique. Occasion de s’inspirer d’illustrateurs reconnus.

Mais ce travail sur les émotions est parfois difficile à réaliser avec des enfants aussi jeunes. Souvent, le vocabulaire leur manque, ils peinent à mettre en mot ce qu’ils ressentent et à mémoriser ce qui a été vu en classe. Par ailleurs, certains élèves s’expriment peu, par timidité ou manque d’assurance. Ce sont des notions à travailler sur le long terme pour que chacun puisse progresser à son rythme. Néanmoins, ce projet a apporté, selon les deux enseignantes, une véritable dynamique à la classe.

A suivre…