Quatre-vingts bénévoles pour le congrès Ageem de Dijon

Ils sont difficiles à compter tant ils sont présents, actifs et au petit soin pour les congressistes.

Près de 80 personnes, enseignants, conjoints, retraités (enseignants ou non), inspecteurs, conseillers pédagogiques, enfants d’enseignants,… se relaient depuis mercredi 29 juin pour les dernières préparations et le déroulement du congrès.

Merci à vous tous pour votre engagement et votre énergie.

La répétition du spectacle

Ce matin, les enfants de trois écoles maternelles (Les Huches – Quetigny, Château de Pouilly et Victor Hugo – Dijon) et leurs parents étaient conviés pour une ultime répétition du spectacle d’ouverture au palais des congrès avec Brice Kapel.

Ils ont tous été à la hauteur. Le spectacle est à découvrir Lundi 4 juillet à 9h.

J – 1

Bienvenue dans la ruche !

Les murs du Palais des Congrès bruissent de toutes parts. A la veille du Congrès, les bénévoles s’activent pour que tout soit prêt. Préparation de l’accueil, décoration des lieux, installation des expositions… rien n’est laissé au hasard.

Quelques morceaux choisis :

 

 

 

EN DIRECT DES EXPOSITIONS…

UN CAHIER DE RÉUSSITES INTERACTIF; UNE EXPÉRIENCE D’UTILISATION DE RÉALITÉ AUGMENTÉE

Ecole maternelle JY Cousteau à MONTBARD (21)

Un outil d’évaluation positive et de communication

Permettre à chacun d’identifier ses réussites et de mesurer ses progrès, tel est l’enjeu de cet outil d’évaluation positive et de communication. L’enfant, au sein de sa famille, prend conscience de sa capacité à apprendre. La réalité augmentée valorise ses savoirs : il s’agit de s’exercer, se remémorer, s’estimer.

Trois enseignants de l’école (des classes de tout petits à la Moyenne section) ont eu envie de démultiplier les formes de communication avec les parents, sur les activités d’apprentissage de leurs enfants et les situations qu’ils vivent en classe au quotidien. La découverte de l’application AURASMA par le directeur, Geoffrey Fournier lors d’un stage dédié aux usages du numérique, a fourni l’occasion de redynamiser le projet d’école et de concevoir le cahier de réussites interactif, enrichi par la réalité augmentée.

aurasma

Des smartphones plutôt que des ordinateurs

Parce que les parents du secteur se montrent davantage utilisateurs de smartphones plutôt que d’ordinateurs, l’acquisition de l’application par son téléchargement gratuit a connu un succès immédiat et généralisé dans les familles.

Au départ, ce sont les difficultés concrètes d’accès à l’application qui ont provoqué une forte demande d’entretiens avec les maîtres des classes. De ce fait, un dialogue permanent s’est instauré. Puis, petit à petit, en en dominant l’usage, les parents ont découvert l’intérêt de la réalité augmentée pour suivre et comprendre l’activité « invisible » de leur enfant en classe. L’équipe est d’ailleurs unanime : « Il n’y avait jamais eu jusqu’alors autant de retours positifs des parents sur la vie de la classe. Leur intérêt pour l’activité révélée de leur enfant est manifeste. La communication avec les maîtres s’en trouve d’autant valorisée. » Pour les enseignants impliqués (Geoffrey Fournier, Perrine Lanier et Floriane Roblot), le sentiment d’une estime de soi renforcée est tangible. « Pour nous, c’est très appréciable, on se sent reconnus. Les parents ont désormais conscience de la démarche utilisée. Nous travaillons donc en confiance et les élèves aussi.»

Désireux de fournir des exemples concrets d’activités en classe, le cahier de réussites interactif est porteur du regard bienveillant d’une école maternelle ouverte  ; non sur le résultat, mais sur le cheminement, témoin de la construction progressive des savoirs.

« Avec ce portrait de mes savoirs…j’apprends et je progresse », c’est ce qui est visé auprès des enfants. On est bien dans l’utilisation d’une photographie vivante d’une situation pour donner plus de sens aux apprentissages, et moins dans l’esprit « je sais faire … ».  Et les cahiers sont lus à la maison, c’est aujourd’hui une certitude pour l’équipe enseignante.

Un outil dynamique et pédagogique

L’utilisation de la réalité augmentée dynamise non seulement la consultation des cahiers individuels, mais les affichages collectifs des lieux de passage deviennent également des objets de communication révélateurs des situations vécues avant l’élaboration de la trace collective.  Devant le panneau repéré, munis de leur smartphone, les parents ciblent l’image qui s’anime alors en s’ouvrant sur la situation d’apprentissage ou de jeu préalablement enregistrée. Dans tous les cas, avec l’illustration des activités, il s’agit de montrer aux parents ce qui se travaille en amont d’une réussite.

L’expérience de réalité augmentée a créé une nouvelle dynamique au sein de l’équipe et renforcé la cohésion autour de la forme à donner au cahier de vie. L’enthousiasme et la reconnaissance ont pris le pas sur les écueils à surmonter en matière de gestion du temps à consacrer à la mise en forme des outils et à la quantité de vidéos à produire et à exploiter.

Rédigé par la commission Presse, à partir d’ « Ecrire un court article » envoyé par les collègues sur l’adresse du secrétariat du congrès, à vous de jouer si vous le souhaitez !
congresageem.dijon2016@gmail.com
Écrire un court article pour le congrès