Le congrès de Dijon est terminé

Après 3 ans de travail, des mois de préparation, des jours d’installation, les 3 jours du congrès de Dijon viennent de se terminer, l’occasion de fêter cette fabuleuse aventure.

Les 80 bénévoles du congrès de Dijon se retrouvent pour la soirée à l’école maternelle York avec les permanentes nationales de l’Ageem, l’équipe du congrès d’Albi 2017 et quelques conférenciers et partenaires.

Merci encore à tous pour cette merveilleuse réussite.

Répétition du spectacle de passation Dijon – Albi

A la fin de chaque congrès, l’équipe organisatrice (Dijon 2016) passe symboliquement le relais à l’équipe suivante (Albi 2017).

Répétition du spectacle de passation. « Nous passons avec plaisir le relais à nos collègues d’Albi. Bon courage et bonne chance pour cette aventure merveilleuse ».

EN DIRECT DU CONGRES

Pompon en voit
de toutes les couleurs

C’est l’histoire d’un ours blanc, sculpté par François Pompon en 1922, kidnappé par la section 21 de l’Ageem pour devenir la mascotte du congrès 2016. Les uns et les autres lui en ont fait voir de toutes les couleurs. Il a grandi, il s’est gonflé, aplati. Il a montré le chemin, il a monté les escaliers, il a orné les tables… bref toute une aventure qui s’achève aujourd’hui. Il va pouvoir se reposer et se souvenir de tous ces bons moments.

Pompon dans tous ses états :

Exposition commentée : l’évaluation positive au service de l’estime de soi

Qu’on l’appelle « livret de progrès », « cahier des réussites », « carnet des apprentissages », l’élève, pour prendre conscience des progrès qu’il fait par rapport à lui-même, a besoin d’un outil d’évaluation positive.

Cet outil a aussi vocation de permettre à l’enseignant d’accompagner l’enfant et l’élève dans la prise de conscience du chemin parcouru.